Le miracle de l'amour

Publié le par Mapy




Hier j'ai entendu cette chanson d'EURYTHMICS « the miracle of Love » dans ma voiture, pendant mon trajet du retour boulot-maison.

Je pensais à Piji qui ne va pas bien en ce moment. Fait tellement rare (deuxième fois en 15 ans de vie commune) qu'on ne peut que le prendre au sérieux et se dire qu'il va falloir passer du rôle de femme « cocoonée » à femme « cocooneuse », d'épouse dorlotée et assistée à épouse infirmière, psy, masseuse, « câlineuse », « embrasseuse » (bien oui j'invente des mots juste pour lui), qu'il va falloir éviter de se regarder le bas du ventre, là où traîne encore la trace de mes deux césariennes, là où mon nombril est souligné par ce joli sourire du passage de mes deux filles, falloir lui laisser à lui aussi le temps de pouvoir enfin se regarder le nombril, à lui aussi le temps de se poser, de s'introspecter, l'autoriser enfin à ne rien faire pendant la semaine de repos que lui a octroyée le médecin.

Je ne vais pas raconter l'histoire de cet homme hors du commun que j'ai rencontré par le plus beau des hasards en 1993, lorsqu'il est venu faire un remplacement dans mon service.... Je vais juste tâcher de faire un portrait rapide de cet ange qui veille sur moi et sur nos filles, de toute sa splendeur, depuis tant d'années et sans jamais faillir.

Né avec une fente palatine et labiale, il a subi, depuis sa naissance, pas moins de 10 opérations réparatrices, dont la dernière à mes côtés. Pour rigoler, les filles et moi l'appelons parfois « bioman » tant il a des greffes et des « morceaux » de lui à des endroits où la nature ne les met d'ordinairement pas (peau des fesses en guise de tympans, cartilage de l'oreille en guise d'arc de cupidon) sans compter les vis et broches à l'intérieur des mâchoires et les plaques de maintien derrière toute la dentition. Accompagnent cela : un palais « recousu », une cloison nasale restaurée, une perte d'audition notoire, des otites à répétition, des allergies très incommodantes et un daltonisme ajouté. Donc malgré toutes ses hospitalisations depuis l'âge de 3 mois dont certaines lui ont laissé de très mauvais souvenirs, malgré les moqueries des enfants à l'école (pas tendres les gosses quand ça touche à la « beauté »), malgré ses parents qui en ont fait un sujet tabou et sont absents de sa vie et malgré toutes ses souffrances, ce grand bonhomme ne s'est jamais plaint, et, paraît-il, était un enfant modèle, sage comme une image et très réservé (tu parles il devait tout faire pour rester en retrait !). Il "supporte" trois femmes à la maison, pour son plus grand bonheur mais, il faut le dire,  qui mettent sa patience exemplaire à rude épreuve.... Il faut  la supporter la Mapy, avec son grand cœur soit, mais aussi avec sa grande gueule et son caractère entier si bien que tout doit être parfait ! Il faut la supporter la tite Loulou qui file à grands pas vers l'adolescence avec ses petites crises passagères de «mauvais caractère » talonnées par la puberté.... Il faut le supporter sans jamais se plaindre le marathon chez le toubib pour les filles, chez le véto pour les chats, chez le garagiste pour le contrôle technique, de prendre les rendez-vous pour sa femme qui n'est même pas capable d'aller régulièrement chez le dentiste ou chez l'ophtalmo....faire les vidanges, les courses, s'occuper des lessives, tondre la pelouse, s'occuper des papiers.... être encore et toujours souriant, généreux, serviable, aimant et amoureux. Alors oui, dernièrement nous avons appris que Violette devait subir des interventions chirurgicales directement liées à sa diplégie spastique et là, doucement, discrètement le super héros de la maison a laissé remonter, à son insu, tous les souvenirs douloureux de son parcours dans les hôpitaux. Une otite et une perte d'audition supplémentaire survenues durant ces 15 derniers jours avec un méga traitement mis en place, n'ont fait qu'ajouter à sa fatigue et à son découragement déjà bien entamé.... Il a ôté son costume de super PJ, s'est assis pour réfléchir, pour se laisser aller, pour lâcher prise....

Depuis hier je le vois se redresser et sourire à nouveau....Aujourd'hui il a remis le nez dans le jardin.....Ce soir il a cuisiné un super poulet "ail-basilic" à l'étouffée. Quand je suis rentrée du boulot et que j'ai retrouvé tout mon petit monde, j'ai senti tout l'amour qu'il y a chez nous, cette solidarité sans faille, cette confiance dans la certitude que l'autre ne te laissera pas tomber et te rattrapera doucement pour te remettre sur pieds, cette union parfois si tangible chez certains, mais dont les fondations ici sont aussi solides que du roc. Voilà donc le miracle de l'AMOUR..... Se soutenir l'un l'autre et surtout se rendre compte que nous en sommes capables sans effort et sans arrières pensées. Moi la femme « gâtée » et mal habituée, je me rends compte que je ne profite pas de son incroyable dévouement pour moi, je ne fais que savourer l'attitude de ce gentleman, de 7 ans mon cadet, que j'ai la chance d'avoir dans ma vie et dans mon lit. Le moment venu je suis donc capable de lui offrir cette générosité qu'il a fait germer en moi.

Il a apaisé le torrent tumultueux qui bouillonnait en moi, j'ai fait des ronds dans la source trop tranquille qui sommeillait en lui. De nos deux cours d'eau ont jailli deux magnifiques rivières qui se sont rejointes et depuis, nous voguons sur un océan de sérénité sur lequel nous bravons toutes les tempêtes avec nos deux moussaillons.

Hommage donc à cet Homme qui est mon ange gardien et dont je suis la muse rigolote à ses heures.

Bientôt 40 ans et il n'a jamais été aussi beau dans son âme et « en chair et en os ».

Je suis très fière de faire partie de sa vie.

Aimer l'autre non parce qu'il vous aime, mais pour ce qu'il est !  Alors, tout doucement, au fil des ans, devenir « meilleur » sans altérer ou aigrir la saveur de l'autre mais au contraire la bonifier et lui permettre de libérer tous ses plus talentueux et capiteux arômes.

Chez nous, la sauce a bien pris et tend, pour nos vieux jours, vers un savoureux et onctueux velouté.  

Le blues est en train de s'en aller.....Nous hissons à nouveau la grande voile.....

Un dur été nous attend, chacun s'y est préparé avec l'aide de nous 4, chacun à son poste, prêt à affronter les hautes vagues et les creux qui s'en suivent.....

Le miracle de l'amour, il existe,  j'en ai la preuve !

Merci à toutes et tous pour les chaleureux commentaires laissés pour notre petite Violette. L'Amour : nous en sommes entourés, comment ne pas être heureux hein ?


Publié dans mon petit monde ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esther 24/03/2009 16:59

ma chérieeeee! j'en ai la chair de poules! comme c'est beau ce que tu viens d'écrire sur l'homme de ta vie....sur l'amour que tu lui portes et qu'il te porte ainsi aux enfants...ça m'a inspiré de faire ma petite lettre d'amour au mien, qui mérite bien...on passe souvent à coté des moments ou on pourrait se le dire ou se le montrer, le train train de la vie, les enfa,ts etc...mais là, toute de suite, je vais le faire!! et ton zhom à toi, ben, il a une femme géniale!!!!!

morsli 21/03/2009 12:39

T'as vu Piji ! une dédicace de maître Edwards ! c'est pas beau ça !

Robert 21/03/2009 11:16

Mapy, je t'ai déjà donné mon sentiment sur cet article magnifique qui est une belle profession d'amour.Bizz à toute la famille et hardi le Piji !!!

Coco 20/03/2009 21:05

Mapy, toujours exceptionnels tes mots, qui me donnent les larmes au yeux... Je visite régulièrement ton blog, et me tiens au courant de votre avancée à tous les 4. Odile me donne de vos nouvelles très souvent. Je ne vous oublie pas. Quel courage, quelle générosité, quelle force et quel amour tu dégages dans tes pages, c'est fou! Bonne continuation, Arnaud et moi vous embrassons et vous soutenons, avec de tendres bisous à tes deux petits anges.

La Bernache 20/03/2009 18:22

Ah les chats ! J'avais bien compris qu'ils étaient un amour passionné - exclusif - vibrant ...euh...pardon...(rire) ...J'admire une telle famille - oui j'admire et souhaite le meilleur pour toujours ! et je m'incline avec respect devant ce courage exceptionnel ...de tous dans ce clan ...du bonhomme remarquable , à la future "nounou le temps des soins" , des pitchounes à qui j'adresse de gros bisous ;-))BRAVO !