Une Violette qui avait mal aux racines....

Publié le par Mapy

petite fleur a mal aux racines....


Diplégie spastique : spasticité des muscles (racines) qui se rétractent et entrainent lors de la croissance des déformations ligamenteuses et osseuses en plus d'une marche retardée ou absente et en tout cas « bancale » (si tant est que les fleurs marchent !)

Anoxie cérébrale : panne d'oxygène ! Voilà les neurones qui souffrent, s'étiolent, s'éteignent et laissent des zones pour toujours dans le noir. CLIC !  les plombs sautent et pas de rechange possible ! La jeune pousse en prend un sacré coup sur les pédoncules. Mais va savoir à ce stade quels pédoncules sont touchés et quelles seront les déformations futures....

Erreur médicale : ti bout d'chou laissé trop longtemps dans la serre initiale (ventre de maman). A 6 mois et demi de gestation, elle poussait déjà comme une forcenée vers la porte fermée alors qu'il fallait en ouvrir une autre, vite très vite.....trop petite et fragile pour sortir par là.... mais le jardinier n'a pas cru bon se dépêcher, tite fleur est sortie avec des pétales en moins et cyanosée, violette quoi ! "Quel joli prénom ! D'ailleurs, vous zavez bien fait de choisir Violette, ça lui va comme un gant" (de boxe !  Elle est tuméfiée !) triple idiote que cette nurse !

Néonatologie : serre où de gentils (ou moins gentils) jardiniers et jardinières s'occupent de faire pousser les boutures et de faire en sorte qu'elles en sortent !!!! Dans cette serre des tas de bruits, cliquetis, bips et re-bips, des machines, des tuyauteries, des allées et venues, des bonnes nouvelles, des mauvaises nouvelles, des UV, des piqûres, des radios, du gavage, des pleurs, du stress et de la tristesse. Mais bon silence ça pousse !

Centre Paul DOTIN -RAMONVILLE 31- Association ASEI : méga serre où herboristes, jardiniers, paysagistes, fleuristes, botanistes s'affairent, donnent de leur temps et, de leurs mains expertes, dénouent les racines, aident à grandir, apprennent à se redresser, grâce à des outils performants comme tuteurs, plans de verticalité, atèles, fauteuils roulants, corsets....et surtout amour et passion des jeunes pousses.

Violette pousse régulièrement au sein de cette serre depuis 7 ans.... Elle est devenue une belle Violette dont la tige s'est un peu redressée et les pétales tournés vers le soleil....

Fauteuil roulant : brouette qui permet à Violette de se déplacer dans tous les coins du jardin, hors serre.

Risques liés à l'handicap de l'infirme moteur cérébral : La fleur pousse mais souvent pas comme ses congénères qui sont sorties « normalement » de terre. Les racines n'étant jamais tout à fait droites, elles tirent sur les radicelles, déformant les structures internes de la plante et bien souvent un traitement plus sévère dans la serre est indispensable.

Visite à la serre avec le "jardinier en chef" préposé au re-tuteurage des plantes, ce jour:

diagnostic sur les racines, radicelles et structures internes de Violette :

Tête du fémur gauche complètement excentrée de son cotyle et angle droit totalement absent.

Tête du fémur droit : usée et ne présentant plus la forme arrondie requise.

Muscles arrières tibias : trop courts des deux côtés et qui tirent donc vers le haut ne permettant pas la pause des pieds parfaitement à plat.

Pieds : en équins

petits os sur coup de pied : déformés car Violette compense comme elle le peut le manque de longueur du muscle à chacun de ses pas.

genoux : « rentrants » cause :  têtes de fémur non en place

Traitement : intervention chirurgicale

Mode opératoire :

hanche gauche : remise en place de la tête du fémur dans son cotyle et « vissage »,

hanche droite : remplacement de la tête du fémur

tibias droit et gauche : incision et élongation ou "allongement" des ligaments et des tendons.

Suites opératoires : 6 semaines de plâtre (de la taille jusqu'aux deux pieds) en position allongée sans bouger, suivies de 6 semaines de rééducation intensive dans la méga serre. (suite à la dernière visite, qui n'est d'ailleurs pas la dernière et suite à une radiographie plus récente du 9 juin 2009, des déformations supplémentaires sont apparues : 3 mois de plâtre et d'hospitalisation seront donc nécessaires....)

Période du tuteurage: Eté ou septembre 2009 à préciser....(la visite récente chez le chirurgien nous précise que l'intervention est prévue le 21 octobre prochain.... rectificatifs du 14 juin 2009 - Mapy)

Re-tuteurage possible avec l'âge et la croissance : non obligatoire mais peut survenir si d'autres déformations apparaissent.

Etat actuel de la tite fleur : confiante. Pétales toujours tournés vers le soleil. Brouette utilisée souvent. Se demande juste comment elle pourra « faire pipi » quand elle sera plâtrée et si la jardinière en chef va se servir d'un sécateur (d'un scalpel pardon !) «Comme dans les films hein maman ? »

Etat actuel du semeur et de la serre d'origine : sous le choc mais tiennent le coup.

Etat actuel de l'autre belle plante de la maison (sortie de serre prématurément aussi mais sans dégâts des pédoncules) : Ne veut pas voir tite fleur à l'hôpital.

Marche à suivre pour l'instant sans dévier d'un pouce : garder le sourire, vivre comme d'habitude, se marrer, ne pas se prendre au sérieux, profiter des bons moments, parler, expliquer, anticiper un peu et surtout se dire que la vie est belle. Violette aurait pu rester à l'état de « légume » non ?


Ce week-end je désherbe, histoire de chasser les idées noires.

Des narcisses sont en fleur depuis trois jours.... Le soleil est dans notre jardin.

Publié dans mon petit monde ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Armide 14/06/2009 20:53

Un diction américain "God makes no trash" Cela j'en suis sure ! Amicales pensées

mounet 28/03/2009 21:57

je viens de découvrir ton blog grace au message que tu as laissé sur le blog de ma fille Tatooj'ai les larmes aux yeux , on vit des situations qlqs fois très difficiles , mais l'amour est le plus fort vous êtes une famille très solide et très unie et cela vous permettra de franchir toutes ces épreuves haut la main ta jolie Violette vaincra tous ces obstacles cette année j'ai remarqué que les violettes avaient une couleur plus intense et un parfum plus envoutant , elles ont aussi été plus productives : est ce un signe ?bises  et bon we

Tatoo 26/03/2009 13:38

Bonjour,Je découvre tout juste ton blog par l'intermédiaire de Christelle et Morsli et ce post sur ta petite Violette me laisse sans voix!Tu as un don formidable pour raconter les choses avec de belles images!Ton poéme est magnifique aussi!En fait, je ne pouvais pas rester là sans te dire que (méme si on ne se connait pas) je vous souhaite bcp de courage!Et dans une telle bataille Crois moi le plus important est d'entourée la belle Violette de beaucoup d'amour et d'écoute (ce qui j'en suis sure ne manque pas dans votre famille)!Et surtout toujours garder l'humour......C'est une aide primordiale pour guérir!!!!!!Ton blog est agréable, je reviendrai.....Bises.

La Bernache 26/03/2009 08:02

Juste un passage pour embrasser la petite violette , deux gros bisous sur ses joues fraîches , un sourire , des miaous de ma féline pour elle et des fleurs des champs humides de la rosée de l'aube ;-))

La Bernache 20/03/2009 18:11

J'avoue être confondue devant tant de courage ! que ce soit le vôtre ,les parents , ou celui de la petite Violette ! Je suis certaine que cette enfant vous offre des sourires radieux ...voilà pourquoi vous tenez le choc ! Mapy , dire que je suis contrariée pour si peu de choses parfois ...J'ai toujours voué une grande admiration à ceux qui se battent contre le malheur . Amicalement à vous  :-)