L'aspartam : poison sans sucre

Publié le par Mapy

                                                                      
                     article lu et emprunté au site "LE POST.fr"


"Le sujet vaut la peine qu'on en parle, il est d'une extrême importance, des vies sont en jeu, des millions d'enfants et d'adolescents sont en danger. D'après l'émission radio dont vous trouverez le lien plus bas,on commence à en parler en France, il faut continuer à en parler et stopper la consommation de ce produit. Lisez et diffusez s'il vous plaît. Ne donnez plus d'aspartame à vos enfants, supprimez les boissons light et produits contenant l'aspartame et n'en consommez plus vous-même !


Voilà quelques explications... Tout est lié.

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=1985

Citation
"L'aspartame fut découvert accidentellement par James Schatter, un chimiste du laboratoire G.D. Searle, en Décembre 1965. Dès le printemps 1967, des tests sont effectués pour faire enregistrer cet additif par la toute puissante FDA (Food and Drug Administration). L'université du Wisconsin essaie l'aspartame sur sept bébés singes, qui sont nourris au lait coupé d'aspartame. L'un meurt et cinq autres sont au chapitre de la mort. En 1971, le Docteur Olney démontre que l'acide aspartique, un des ingrédients de l'aspartame, cause des trous dans les cerveaux des souris. En1974 la FDA approuve un emploi limité de l'aspartame, au vu de rapports tronqués émanant de Searle. En 1977, la FDA crée un GrandJury pour poursuivre Searle pour information erronée. Les choses vont mal pour Searle...

Le 8 Mars 1977, Searle embauche Donald Rumsfeld comme Président. Les choses vont toujours mal pour Searle, car des centaines de rapports montrent les dégâts causés par l'aspartame sur les animaux de laboratoire et la communauté scientifique refuse d'accepter l'additif comme propre à la consommation.

Le 21 Janvier 1981, Ronald Reagan devient le Président des Etats-Unis, et Donald Rumsfed entre dans le gouvernement. Searle présente à nouveau son dossier à la FDA qui l'examine d'un œil très favorable en dépit d'un dossier accablant.

Le 1er Juillet 1983 le National Soft Drink Association exige que l'aspartame fasse encore l'objet d'enquêtes approfondies, car quand il est chauffé au-delà de 28 degrés il dégage deux toxines, le DKP et le formol. Rumsfeld intervient, fait limoger les gêneurs de la FDA qui s'opposent encore à l'emploi public de l'aspartame, et à l'automne1983 les premières canettes de boissons contenant de l'aspartame sont vendues.

Depuis des dizaines de milliers de cas de maladie sont apparus, mais l'aspartame est toujours vendu et consommé. Merci Rumsfeld pour toutes les saloperies dont vous êtes capable !"
Fin de citation.

Voilàce que dit le reseau Voltaire de Rumsfeld qui est sans doute celui qui a fait pression sur la FDA pour que l'aspartame soit autorisé.

Citation
"Privé du jour au lendemain de responsabilités politiques, sans mandat, Donald Rumsfeld se résigne alors comme la plupart des responsables états-uniens : il tente sa chance dans le monde des affaires. C'est la société pharmaceutique de Chicago G.D. Searle & Company, en très grande difficulté financière, qui lui en donne l'occasion. Le groupe est au bord de la faillite, les actions sont passées de 110 à 12 dollars et la Food and Drug Administration mène une enquête sur les méthodes d'expérimentation de médicaments au sein de l'entreprise, tout en refusant d'agréer ses dernières trouvailles, notamment l'aspartame. La famille Searle, qui a financé la première campagne électorale deRumsfeld à Chicago, lui confie le poste de président-directeur général. L'ancien homme politique y effectue une conversion spectaculaire : il renvoie plus de la moitié des employés du groupe, pour le faire passer de 800 à 350 salariés, grâce à des méthodes de licenciement particulièrement brutales. En 1980, le magazine Fortune le place ainsi dans sa liste des « dix patrons les plus durs ». Rumsfeld sait aussi utiliser ses connexions politiques : une fois à la tête de Searle, les réticences de la FDA disparaissent comme par enchantement,les enquêtes sont interrompues et les autorisations de commercialiser accordées, notamment pour l'aspartame [3]. Au cours des cinq années suivantes, les bénéfices de la société grimpent de 17 % par an, et le cours de l'action remonte à 30 $. Le premier à profiter de ce spectaculaire revirement est bien entendu Rumsfeld lui-même, qui voit son salaire passer de deux cent mille dollars annuels en 1977 à cinq cent mille en 1982. À cette date, les stock-options dont il disposes ont par ailleurs estimés à au moins quatre millions de dollars."
Fin de citation.


Cela me rappelle fortement les affaires MONSANTO et la corruption de la FDA, surtout lorsque l'on sait que SEARLE est une fililale de MONSANTO

Si vous désirez en savoir plus sur les recherches scientifiques et la toxicité prouvée de l'aspartam voici un lien très intéressant :
http://www.ateliersante.ch/aspartame.htm

Publié dans le monde ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hervé 24/07/2008 21:22

Alors ça, je suis sidéré. Je vais creuser le truc grâce aux liens que tu as fourni.Même si je prends rès peu de ces produits à base d'aspartame, je reste intéressé (et intrigué) par ce silence, cette omerta qui entoure la production de cet édulcorant.Mais les autorits sanitaires françaises auraient laissé un produit pareil se répandre sur le marché ?

Carmen 24/07/2008 13:03

Bonjour Voila un article qu'il faudrait diffuser en masse, je vais conseiller à mes amis de venir le lire, c'est honteux de voir qu'ils savent et qu'ils commercialisent quand même.Nalou

mom 23/07/2008 09:17

je découvre ton blog grace à Véro et je le trouve excellent je reviendrai régulièrement bonne journée

morsli 22/07/2008 22:37

J'ai depuis longtemps entendu parler des dangers de l'aspartamemais j'ignorais ce que tu nous enseignes.On vient d'arrêterKaradzic,quid de Rumsfeld,Cheney et tous ces gangsters.Bonne nuit Mapy.

Robert 22/07/2008 21:37

Si c'est sérieux, je me sens mal car j'utilise ce poison depuis des lunes à la place du bon morceau de sucre.Mais d'après ce que j'ai pu lire, il y aurait un hoax (canular) qui circulerait sous forme de diaporama.Je te remercie Mapy pour ton info.Bizz